Créateur du Site Basson et fleurs Basson et fleurs

PAGE PRINCIPALE

Qui suis-je ?

En 1959 j'ai repris l'atelier de mon père et creé l'Ebénisterie de Chailly sàrl que j'ai exploité pendant 40 ans
Maintenant n'ayant plus de contraintes professionnelles, je peux me consacrer aux choses que j'aime le plus faire.

Je fais ce site dans le seul but de me faire plaisir, d'apprendre un langage informatique et de vous faire partager les expériences d'une vie, la mienne ! !
Il me semble que le temps a passé très vite et que je n'ai rien eu le temps de faire.


Pour un artisan, talonné par le temps qui passe, marquer ses heures, courir toujours, pressé par le rendement, vite vite ....... c'est une contrainte importante et stressante.!

Eh! bien c'est fini voilà.

Au début....


Je suis né à Lausanne de parents d'ascendance artisanales.

J'ai développé très vite un goût et des aptitudes à construire de tout, dès 7-8 ans je regardais et j'aidais mon père dans son atelier.
Je posais le menton sur le rebord de l'établit et je le regardais travailler....!!!
C'est avec lui que j'ai appris mon métier d'ébéniste. Le tournage, le polissage, marqueterie, etc...

Pour moi la tradition dans les métiers artisanaux est importante .

Première étape de mon activité musicale

A 6 ans j'ai reçu une flûte douce pour Noel. Produire des sons avec ce petit instrument, sans ne rien savoir des notes et autres...étais un plaisir presque physique d'être à l'origine des ces vibrations.
Un jour des années plus tard j'écoutais un petit ensemble de musique de bal et.... révélation, la voix suave et goguenarde d'une clarinette m'a ému... Il n'y a eu de cesse que je puisse en jouer. Mon père qui aimais bien la musique, qui jouais un peu d'accordéon, m'a inscrit à l'école de musique Lausanne-Jeunesse à la rue Chaucrau à Lausanne.
Pendant une année j'ai appris les technique musicales, le solfège, les 7 clefs ....Et après un examen bien réussi j' ai reçu une belle clarinette en Sib.
Tout ça, clarinette et cours pour 10 fr.par mois. Mon professeur était Monsieur Robert Kemblinsky un formidable musicien qui m'a fait aimer cet art et fait beaucoup envie.

Deuxième étape de mon activité musicale.

Un jour vers 14 ans à l'écoute d'un concert donné par un quintet à vents à l'Institut de Ribeaupierre à Lausanne.
Le basson joué par Monsieur Raymond Castellon, qui est devenu par la suite mon professeur de basson, m'a plu et complètement conquis.
Plus tard Monsieur André Viviant m'a beaucoup aidé a me perfectionné. Merci à eux.
Instrument au timbre chaud et bien typé et parfait comme instrument dans de petites formations ce qui fait les raison qui m'ont incité a arrêter la clarinette et commencer à fond l'étude du basson "Français Buffet Crampon". C'était pour moi une passion et source de bonheur.
J'ai eu la chance de jouer dans plusieurs ensembles de musiques de chambre et d'orchestres. Actuellement j'ai une préférence pour la musique de chambre, trios, quatuors, quintet et autres. L'anche double est le moyen de mettre en vibration la colonne d'air des bois de l'orchestre.(hautbois, cor Anglais, basson). C'est un objet très personnel, pas mal d'instrumentiste les fabriquent eux-mêmes. Je les fabriques du début à la fin.

Fabrication des anches.

Mon métier d'ébéniste

A 15 ans je suis entré en apprentissage d'ébéniste dans l'entreprise de mon grand-père maternel au Mousquines à Lausanne
Avec l'expérience et le savoir faire acquis avec mon père je n'ai eu aucun problème. Dans une grande entreprise telle qu'elle était, j'ai souvent été utilisé comme manoeuvre, évidement à 40 cts. l'heure !!
Je voulais fabriquer des meubles marquetés, des objets doux aux yeux et faire belles patines.
Je voulais faire d'aussi belle réalisations que nos ancêtres artisan-ébéniste du XVIIIèmesiècles (Riesner, Dubois, Carlin, Kemp). Aussi pour cela j'ai beaucoup vu des expositions de meubles divers.

Vers 20 ans j'ai repris l'atelier de mon père.Il avait 52 ans de plus que moi, il avait délaissé son atelier. Je l'ai repris. J'avais tout pour bien faire !

Plus tard j'ai suivi pendant 3 ans les cours de mâitrise pour l'obtention d'une Maîtrise Fédérale, je l'ai très bien réussie.
  Ma pièce d'épreuve pour la Maîtrise Fédérale.

Un grand merci spécial à tous mes clients, antiquaires et décorateurs qui m'on permis d'exercés mon Art.
j'ai eu bien du plaisir à former plusieurs apprentis et de participer à la commission professionnels des ébénistes durant dix années.
Mes collaborateurs étaient en général des gens compétents, à part ceux qui n'avaient pas "inventés la poudre !!"
J'ai construit un voilier en 1975 env. et parcourus la moitié du tour du monde.(Panama)

PAGE PRINCIPALE