Tourneur sur bois avec Francis Darbellay - Artisan ébéniste M+F - Tourneur sur bois avec Francis Darbellay - tournage sur bois d'un tourneur suisse de Lausanne, tournages ségmetés,artisan , peintre, objets en bois tournés, tournage ajourés. Meuble marqueté
Créateur du Site Basson et fleurs Basson et fleurs

PAGE ACCEUIL.... NOUVAUTES TOURNAGE ....TORSES...

TOURNAGE SUR BOIS.....P à P VASE AJOURE .....PEINTURES...

OUTILLAGE............ATELIER ....DIVERS TOURNAGES...

MEUBLE MARQUETE.......Voilier FHED........GOUGES...

AU COMMENCEMENTANCHES BASSON....


Etude préliminaire à la constrution de mon voilier !

En 1980, j'ai dessiné et construit un voilier en bois collé de 12 tonnes et fait un demi tour du monde avec. Pourquoi un bâteau,un voilier ? Eh bien pour plusieurs raisons .
Pour pratiquer la plongée sous-marine,
l'idéal c'était d'avoir un bon bâteau,
c'est ce qui m'a pousser d'en fabriquer un.
La construction nautique et la voile m'étaient totalement inconnus avant.
L'eau a toujours été mon élèment favoris. Pratiquant la plongée sous-marine j'ai eu des difficultés a trouver
des bâteaux pour me véhiculer sur les lieux de plongée, spécialement en mer.! Avec tout le matériel c'était compliqué. La construction et ses recherches m'ont passionnés.
Le voilier et ses principes m'étaient totalement inconnus ce qui m'a obligé à apprendre d'autres techniques.
La curiosité de voir d'autres lieux, d'autres gens, de quitter pour un temps mon atelier et la routine quotidienne. Dimensions du ketch: Long.à la flottaison:11.50 m,Largeur maître bau:3.70 m. Tirant d'eau:1.65 m. Pour commencer étude de carenne et plans (plusieurs). Vitrine

Le choix d'un ketch avec des mâts pas trop hauts.


J'ai voulu fabriquer un bâteau ressemblant à celui de Bernard Moitessier. Voilà la dernière maquette une fois les plans mis au point.Le plan de quille et le plan Le plan général
La réalisation de la maquette a été construite en balsa. j'ai fait des essais de déplacements en immergant la maquette dans la baignoire pleine d'eau et j'ai pu constater que le poids total correspondai à son déplacement.> >Une fois que le tracé grandeur réelle a été fait au sol,j'ai découpé les gabarits pour les couples. J'ai pu passer à la construction. Pour voir le voilier Sous voiles et En mer dans les Antilles ! Vitrine

La quille en construction à sec.

La quille a été construite en bois collé.
Ce sont 18 plis de chêne de 12 mm. chacun, collé avec de la colle "polyuréthane", épaisseur de la quille 21.6 cm. Chaque plis fait la longueur totale du bâteau et est assemblée en bout par un trait, en zig-zag
Vitrine Après avoir fabriqué tous les élèments en chêne.Les couples composés de plusieurs plis étaient collés sur des formes tirées du plan. Les 12,50m. de longueur hors tout pour la quille allait juste en diagonale dans mon atelier.
J'ai pu procédé au montage à sec de la quille et de toutes les menbrues ainsi que la serre bauquière.Les couples sont en bois collés, plis de 15 mm. d'épais. Je n'avais jamais de ma vie serré autant de presses et serre-joint que ça !!
Mes mains étaient calleuses comme une 2ème peaux
La quille et l'atelier

Les 15 boulons de quilles de 30mm.
La quille

Const.
Après une mise de niveau le plus précise possible d'un caison métallique servant de quille et lest.
Détails de la quille
J'ai posé la quille en bois collés, les varangues, les couples et assemblé tous les élements du squelette de ce bâteau.
Le caisson acier de la quille à été remplit de 3 tonnes de plomb.
J'ai fondu dans un lèche-frite des plombs d'équilibrage pour roues de voiture.
j'ai fait des aller et retour entre le four et la quille.
La partie avant du voilier avec ses couples Const.

Le moteur Volvo a CASSE, ces problèmes, moteur de très MAUVAISE QUALITE !!!

Const.
Les couples avec les varanges. Ici viennent posés des réservoir,
Un d'eau et un de fioul..Il y a aussi de la place pour un compresseur pour la plongée.
ici il pointe ! ma fille Doris inquiète ??
Const. Les supports moteur avec silent-bloc.Le moteur a été installé avant la pose des bordés  Moteur Volvo !!! Les varangues sont construites en acier soudé avec un renfort visser et boulonné sur chaque couple.
A PANAMA ce moteur a cassé !!! Juste avant de passer le canal de Panama.
Maudit moteur Volvo !  Morceaux moteur.. Moteur.pièces. Bielle et coussinet incriminé!. .
L'axe de l'hélice est aussi très visible.
Pourquoi cette bielle a grippé ??? Const.
Il y aura 3 séparations en panneau marine "Acajou" de ce type.En haut le sommet des couple recavra le barottage cabine.photo1 et.... photo2.et ausi celui de pont....
Détail barrots.....Détails pont. Const. La structure peut recevoir mainteneant des bordés en chêne de 8 cm. de large et 20mm. d'épaisseur.
Cette première couche a été vissée avec de vis en bronze et collée avec une colle "polyuréthane"
Const.
Sur cette photo l'on voit bien le gouvernail en acier avec son fletner, pour recevoir l'aérien.
Le moteur avec le tube d'étambot. La quille en acier de 12 mm. d'épaisseur, soudée et vissée, contenant 3,5 tonnes de plomb provenant de plomb d'équillibrage pour roues de voitures.! Toutes les parties métalliques on été enduites d'un vernis anti-rouille spécial.Car l'eau de mer est très corrosive.

Const.
Une fois que les bordés en chêne on été posés je les ai recouvert de couches ou plis d'acajou de 8mm. d'épaisseur. J'ai collé ces plis avec de la colle polyuréthane et pressé avec des agraphes en inox, que l'on a retirées en partie !!
Const. L'habillage de la coque par des plis d'acajou, 3couches agraphés a été long.
Mon fils Eric a enlevé une grande partie des agraphes avec une tenaille appropriée,il avait environ 10 ans. Bravo !
Vue sur le pot échappement et les AGRAPHES !!!.

Const. Pendant sa construction mon bateau "FHED" a passé cette période de la construction sous un toit de tôle dans mon ancien jardin".
Avant de commencer, j'ai nivelé, enpierré et bétonné le sol, un gros travail ! Il me fallait un sol plat et dégauchi pour avoir une bonne assise.
Const. Le bâtiment bien assis sur le sol avec ses nombreux étais..
On remarque l'axe de l'hélice et en bas le pivot pour la rotation du gouvernail.
Const. Bientôt prêt pour le mettre à l'eau et faire les essais.Le beaupré.
La mise à leau à Vidy.
La mise en place des mâts et du grément a été menée a bien !
La grue du port à juste pu lever les 12 tonnes du navire!! En place sur la remorque.

Les mâts de la maison "Coeudevez" spécialiste des mâts de voilier à Yverdon, avant pose sur le bâteau. Const.

FIN DE LA CONSTRUCTION ET BON VOYAGE !!!

RETOUR au début de la PAGE
RETOUR à l'ACCEUIL